14ème réunion de la COP à la Convention sur les espèces migratrices

La 14ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) se déroule du 12 au 17 février 2024 à Samarcande en Ouzbékistan.

Contexte

La Convention sur les espèces migratrices également connue sous l’appellation de Convention de Bonn, a été adoptée en 1979 et est entrée en vigueur en 1983. C’est la seule convention mondiale qui traite de façon exhaustive de tous les aspects de la conservation des espèces migratrices, des habitats dont elles dépendent ainsi que des routes migratoires.

L’objectif de la CMS est d'assurer la conservation des espèces migratrices terrestres, aquatiques et aviaires sur l'ensemble de leurs aires de répartition. Elle vise à accroître la coopération entre Etats pour maintenir et accroître la connectivité écologique des habitats transfrontaliers, des aires protégées transfrontalières ainsi que des écosystèmes vulnérables le long des aires de migration d’espèces spécifiques. Outre l'adoption de mesures de protection des espèces migratrices menacées d'extinction et leurs habitats (listées à l'annexe I), les Etats Parties sont invités à conclure des ententes pour préserver les espèces dont l'état de conservation est défavorable ou dont la conservation peut bénéficier de la coopération internationale (listées à l'annexe II).

Enjeux de la COP14 CMS

COP14 CMS

La 14ème réunion de la COP CMS sous le slogan « Nature Knows No Borders » est la première réunion de l’organe directeur depuis l’adoption du Cadre mondial de la biodiversité de Kunming-Montréal en 2022 par la Convention sur la diversité biologique.

Cette réunion multilatérale est l’occasion d’adresser un certain nombre de priorités pour la conservation et de nouvelles initiatives, y compris celles concernant la mise en œuvre du Cadre mondial. Des enjeux en matière de conservation d’habitats et de restauration, ainsi que des menaces sur les espèces comme la surexploitation, la perte d’habitat et la fragmentation, la pollution et le changement climatiques seront abordés par les Parties à la Convention, les parties prenantes et les experts scientifiques.

La COP14 permettra de considérer :

  • Le lancement du tout premier rapport sur l’état des espèces migratrices dans le monde
  • L’adoption du Plan stratégique pour les espèces migratrices pour la période 2024-2032
  • De nouvelles mesures sur la pollution lumineuse et les meilleures pratiques pour les infrastructures linéaires pour minimiser les impacts sur les espèces migratrices
  • Des stratégies pour mettre en œuvre le Cadre mondial de la Biodiversité et pour renforcer les synergies avec d’autres conventions sur la biodiversité et processus
  • Les progrès pour le développement de l’atlas sur la migration des animaux
  • Des propositions d’amendements aux annexes, la mise en œuvre et les extensions possibles d’actions concertées pour 9 espèces ainsi que des nouvelles propositions d’actions concertées pour 7 espèces

Un segment de haut niveau s’est déroulé le dimanche 11 février au Centre des Congrès à Samarcande avec la présence, entre autres, du Ministre de l’Ecologie d’Ouzbékistan, la Secrétaire Exécutive de la CMS, la Directrice Exécutive de l’UNEP ainsi que Madame l’Ambassadrice de France en Ouzbékistan.

Discours de Madame l'Ambassadrice de France en Ouzbékistan au cours du Segment de Haut Niveau à Samarcande - Ouzbékistan
Discours de Madame l'Ambassadrice de France en Ouzbékistan au cours du Segment de Haut Niveau à Samarcande - Ouzbékistan

 

COP14 CMS
Uzbekistan
Date
12 - 17 February 2024