Les Nations Unies publient le 5ème rapport sur les Perspectives Mondiales de la Diversité Biologique (GBO-5)

En amont de la COP15 qui se déroulera à Kunming (Chine) en mai 2021, le Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique publie son 5ème rapport périodique qui résume les dernières données sur l'état et les tendances de la biodiversité. Il tire des conclusions pertinentes pour la poursuite de la mise en oeuvre de la Convention, notamment pour la future adoption du cadre mondial de la biodiversité pour l'après-2020.

Ce rapport, appelé le GBO-5, fournit un résumé global des progrès vers les objectifs d'Aichi pour la biodiversité et est basé sur une série d'indicateurs, d'études de recherche et d'évaluations (notamment le premier rapport d'évaluation mondial sur la biodiversité et les services écosystémiques de l'IPBES publié en 2019) ainsi que les rapports nationaux fournis par les pays sur leur mise en oeuvre de la Convention sur la Diversité Biologique.

Le rapport appelle à un abandon du "statu quo" dans toute les activités humaines. Il décrit huit transitions qui reconnaissent la valeur de la biodiversité, la nécessité de restaurer les écosystèmes et l'urgence de réduire les impacts négatifs de cette activité.
Il démontre que les gouvernements devront intensifier leurs ambitions nationales à l'appui du nouveau cadre mondial pour la diversité biologique et veiller à ce que toutes les ressources nécessaires soient mobilisées et l'environnement véritablement renforcé.