Convention Cadre sur les changements climatiques

La Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques a été conclue lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992. Elle est entrée en vigueur le 21 mars 1994 et a été ratifiée par la France le 25 mars 1994.
Aujourd'hui ratifiée par 197 pays, elle a engagé la communauté internationale dans la lutte contre l'augmentation de l'effet de serre liée aux activités humaines.

Elle est l'une des trois "Conventions de Rio", aux côtés de la Convention sur la Diversité Biologique et la Convention sur la lutte contre la désertification. Les trois sont intrinsèquement liées et la synergie de leurs activités est assurée par le Groupe mixte de liaison mis en place à cet effet (intégrant également la Convention Ramsar sur les zones humides);

La Convention fixe pour objectif ultime la stabilisation des concentrations de gaz à effet de serre à un nveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique. Cet objectif n'est pas chiffré mais la France et l'Union Européenne se sont engagées, sur la base des travaux du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) à limiter le réchauffement climatique mondial à moins de 2°C.

CCNUCC