This site uses cookies in order to function as expected. By continuing, you are agreeing to our Usage des cookies.
Agree and close

Folder Mise en oeuvre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020 (SNB 2011-2020) et des objectifs d'AICHI

La Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) représente  la concrétisation de l’engagement français au titre de la Convention sur la diversité biologique (CDB) mais elle constitue également le volet biodiversité de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) placée sous le timbre du Premier ministre.

Après la première phase qui s’est terminée en 2010, la nouvelle Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020  vise à produire un engagement plus important des divers acteurs, à toutes les échelles territoriales, en métropole et en outre-mer, en vue d’atteindre les objectifs adoptés. Elle fixe pour ambition commune de préserver et restaurer, renforcer et valoriser la biodiversité, en assurer l’usage durable et équitable, réussir pour cela l’implication de tous et de tous les secteurs d’activité. Elle est batie sur 20 objectifs prioritaires qui permettent de dégager des cadres d'action puis des pistes d'actions.

Les actions et initiatives développées  dans le cadre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) ont vocation à évoluer dans le temps. Chaque année, celles ci  auront vocation d'alimenter un répertoire, intitulée la boîte à idées du Guide pour l'action SNB, mis à disposition de l'ensemble des acteurs concernés. Pour chacun des 20 objectifs de la Stratégie, vous retrouverez trois niveaux d'informations pratiques : les cadres d'action, les pistes pour l'action, les exemples déjà réalisées.

Les objectifs d'AICHI trouvent leurs correspondance  dans un ou plusieurs objectifs de la SNB. Ces derniers étant fomulés de manière plus générale. Pour consulter les correspondances , cliquez ici.

La loi pour la reconquête la biodiversité, de la nature et des paysages qui succède à la loi sur la nature de 1976 et à  la loi sur la reconquête des paysages de 1993,  a été  adoptée en 1ère lecture par l’Assemblée nationale le 24 mars 2015, examinée par le Sénat, du 19 au 21 janvier 2016. Elle a été definitivement adoptée par l'Assemblée nationale le 20 juillet 2016 et publiée au Journal officiel le 8 aout 2016 . Cette loi a pour objectif de mieux protéger et de valoriser les richesses naturelles et les services rendus par les écosystèmes dans le cadre des engagements pris au travers de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (2011-2020) et des engagements de la France  dans les differents instruments internationaux ratifiés .

Elle instaure notamment :

1- des principes juridiques consolidés pour la biodiversité, la nature et les paysages (Instauration d'un régime de réparation du préjudice écologique, principe de non régression, principe de solidarité écologique),

2- la création d’un opérateur innovant dédié à la biodiversité : l’Agence française pour la biodiversité,

3-des réponses concrètes aux enjeux de la biodiversité qui ont pour objectifs de favoriser la connaissance, de protéger la biodibversité dans les choix publics et privés (SNB 2011-2020), l'integration de la dimension environnementale dans l'urbanisation commerciale, 

Elle réaffirme  que la Nature appartient à tous et renforce la protection des espèces en danger, des espaces sensibles et de la qualité de notre environnement . Enfin cette  loi fait de la biodiversité un levier de développement économique.

C'est dans ce cadre notamment qu'a été produit le Plan national d'actions "France, terre de pollinisateurs" qui vise à enrayer la perte d’espèces de pollinisateurs et à susciter la mobilisation des acteurs. Ces pollinisateurs rendent des services estimés à 1,5 milliard d’euros par an en France !
es: réponses concrètes aux enjeux de la biodiversité